New retail : l'association du e-commerce et du commerce traditionnel

Le terme New Retail est apparu depuis quelques mois dans le vocabulaire des commerçants et e-commerçants. Cette nouvelle expression, utilisée pour la première fois par Jack Ma, le célèbre fondateur d’Alibaba, fait allusion à une nouvelle forme de consommation du commerce traditionnel, plus connecté et en phase avec les nouveaux besoins. Mais concrètement, que se cache-t-il derrière le  » New Retail  » ?

Repenser le parcours d'achat

Le  » New Retail  » concerne avant tout un secteur en perte de vitesse dans le domaine de la mode et du textile, le commerce traditionnel en boutique. Pour donner un second souffle à ces espaces commerciaux physiques, le  » New Retail  » propose de repenser le parcours d’achat pour offre une expérience unique au consommateur. 
Pour réussir cela, les magasins vont s’inspirer de la recette qui fonctionne en e-commerce à savoir les recommandations de produits, selon les précédents achats de chaque consommateur. Ainsi, à la manière des concept stores développés par Amazon, le consommateur serait identifié via son smartphone dès son entrée en magasin, le personnel ayant ainsi directement accès à ses achats passés pour lui proposer des produits susceptibles de l’intéresser. L’expérience d’achat devient ainsi totalement personnalisée.

Des espaces commerciaux re-inventes

Le digital a naturellement une place primordiale dans le concept de  » New Retail  » et cela va bien au-delà de la simple identification du consommateur via son smartphone. Les magasins, notamment pour le secteur du textile seront totalement ré-inventé, avec l’arrivée de miroirs intelligents. Cette technologie permet alors au consommateur d’essayer virtuellement les produits textiles proposés par le magasin et ce même s’ils ne sont pas en stock. Ces miroirs permettent également d’accéder à la fiche du produit, ainsi que de proposer des recommandations de tenues.

Et la logistique ?

Le  » New Retail  » ne va pas complètement changer la logistique, mais démocratisera les préceptes propres à la logistique e-commerce. Le consommateur allant en magasin pour essayer virtuellement le textile de son choix, cela ne veut pas forcément dire qu’il est en stock au sein de celui-ci. Ainsi, après que le consommateur ait choisi un produit, il devra passer commande directement en magasin. C’est là que la logistique intervient, et que la dimension omnicale prend tout son sens puisque le client pourra choisir le mode de mise à disposition qu’il souhaite pour récupérer son achat.

New retail : l'association du e-commerce et du commerce traditionnel

Le  » New Retail  » vous intéresse ? Ou souhaitez-vous simplement trouver un logisticien pouvant innover et anticiper les habitudes de consommation ? 
Pour toute demande de renseignement, n’hésitez pas à contacter Logtex !

Contactez nous

Vous aimerez aussi ...
  • Decouvrez le service QHSE de Logtex

    16 février 2021
  • Logistique textile : le controle qualite des produits finis

    11 janvier 2021
  • miniature logtex WMS

    Externalisation logistique et gestion d’entrepot : decouvrez notre WMS

    4 décembre 2020